jeudi 19 octobre 2017    


Vous êtes dans : Espace Privé L'Essentiel Environnement Archives Environnement Tempête 2009
Tempête 2009  

Sous la pression, France Télécom s’active dans les Landes
 

Trois mois après le passage de la tempête, des fils toujours à terre Pressée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), France Télécom s’est engagée à rétablir d’ici à la fin avril tout le réseau téléphonique du département endommagé par la tempête Klaus, lors d’une réunion organisée le 22 février à Mont-de-Marsan. Contrairement à ses habitudes, le « gendarme » des télécoms, qui se déplace rarement en province, avait lui-même organisé cette rencontre avec le Conseil général et l’Association des Maires des Landes.

Les élus landais ont finalement obtenu gain de cause, après des mois de tractations. « Je remercie l’Arcep. Sans leur détermination, on aurait dû envoyer encore beaucoup de lettres pour que les choses avancent » a déclaré Henri Emmanuelli, président du Conseil général, à l’issue de la rencontre.

En octobre dernier, neuf mois après le passage de la tempête Klaus, le Conseil général saisissait l’Arcep pour que France Telecom s’engage à rétablir le réseau téléphonique endommagé par les intempéries. L’Arcep peut en effet sanctionner les opérateurs qui ne rempliraient pas les conditions du service universel, qui prévoit notamment un raccordement fixe au réseau et la fourniture d’un service téléphonique de qualité à un prix abordable.

 En savoir plus
Le ministère du budget confirme les mesures prises en faveur des sinistrés
 

Les particuliers et les entreprises confrontés à des difficultés financières en raison de la tempête du 24 janvier pourront bénéficier de mesures spécifiques. Suivant la gravité des dégâts, il pourra être consenti un délai de paiement, une remise de majoration ou pénalité, voire une réduction des impôts directs restant à payer.

En cas de dommages sur des locaux amenant à une destruction, la victime se verra exonérée de taxe d’habitation et de taxe foncière pour l’année 2009.

Pour les locaux ou habitations significativement endommagés, les propriétaires pourront demander la révision de la valeur locative foncière de leur bien pour les années 2010 et suivantes.

Enfin en matière de taxe professionnelle, une cessation ou suspension d’activité (d’au minimum 12 mois) pourra conduire à un certain nombre de dégrèvements.

Consulter le communiqué du ministère.

 En savoir plus
 
Les maires landais mobilisés
 

Ag des maires février 2009 -1 L' Association des maires des Landes, réunie pour une assemblée générale extraordinaire le 2 février dernier, a réaffirmé la nécessité de redynamiser le service public de proximité, gage d'une efficacité supérieure, en particulier dans le cas de catastrophes telles que Klaus.

Par ailleurs il est à noter qu'un compte postal a été ouvert par l'association, sur lequel peuvent être versés des dons. Les références de ce compte sont : Association des Maires des Landes - Banque postale n° 20041 01001 0403291 D 022 41 (en précisant " solidarité communes landaises "). Il s'agit de venir en aide aux communes touchées par les intempéries.

D'autre part, une cellule d'assistance technique et juridique a pris forme au sein de l'Association des Maires, cette cellule permettra aux maires des communes landaises d'obtenir des réponses face aux interrogations que suscitent les conséquences de la tempête.

A l'issue des débats, une motion a été rédigée, par laquelle les maires des Landes demandent instamment au Gouvernement d'adopter, dans les plus brefs délais, un dispositif de solidarité nationale.

 Consulter le détail de la motion
Tempête 2009 : des dangers subsistent
 

Forêt : danger La Préfecture des Landes rappelle que la prudence est de mise au vu de l'état du massif forestier après les vents violents du 24 janvier 2009.

Pour l'heure, et jusqu'au 31 mars, l'accès en forêt ainsi que la circulation sur les routes et pistes forestières sont interdits. Pour en savoir plus sur cette interdiction et les éventuelles dérogations, consultez l' arrêté.

Dans le droit-fil de cette décision, la chasse en milieu forestier est elle aussi règlementée (consultez l' arrêté du 25 février relatif aux conditions de régulation des animaux classés nuisibles).

D'autre part, un dispositif exceptionnel, compte tenu des circonstances, permet, jusqu'au 14 mars, l'incinération de bois, souches et branches. Cette autorisation est soumise au dépôt d'une déclaration écrite à la mairie, dix jours avant la mise à feu. Consultez l' arrêté du 26 février.

Il va de soi que toutes les dates butoir précitées pourraient être soumises à prolongation en cas de nécessité.

Etat de catastrophe naturelle : un recours gracieux demandé
 

JO Rappelons que l'arrêté portant reconnaissance de l' état de catastrophe naturelle a été publié au Journal officiel du 29 janvier 2009. Pour consulter le texte, cliquez ici.

A la suite de cette publication, Henri Emmanuelli, président du Conseil général des Landes, a décidé d’introduire un recours gracieux auprès du gouvernement afin d'amender le texte en vigueur. En effet le présent arrêté ne couvre que les dommages causés par les inondations, les coulées de boues et les dégâts consécutifs à la violence des vagues.

Rappelons que d'ordinaire l'assurance « tempête » couvre les dommages liés au vent (consultez à ce propos notre article), mais il se trouve que le code des assurances prévoit que cette garantie est annulée quand le vent atteint ou dépasse 145 km/h en moyenne sur 10 minutes. S'il était appliqué à la lettre, cet article pourrait priver d’indemnisation les victimes ayant subit des dommages liés au vent dans le Sud-ouest...

 
Assurances tempête : quelles démarches ?
 

Dégats considérables en forêt A la suite du passage de la tempête Klaus, de nombreux(ses) landais(es) ont été victimes de dommages parfois très sévères sur leurs biens personnels ou professionnels. Si vous êtes concerné(e), il est impératif de se pencher sans délai sur les questions d'indemnisation.

Rappelons que tout contrat d’habitation contient obligatoirement une garantie tempête, cela suffit pour la prise en charge des dégâts causés par le vent violent qui a sévi le 24 janvier dernier. Attention toutefois, il est important d’avoir déclaré vos éventuels bâtiments annexes non attenants à votre habitation si vous souhaitez être indemnisé(e). Rappelons également qu’à la suite de la déclaration officielle de catastrophe naturelle pour notre département, les personnes ayant aussi été victimes d’inondations se verront indemnisées à ce titre.

 En savoir plus
La solidarité s'organise
 

Collaboration armée Pompiers L'aide s'organise pour soutenir les victimes de la tempête, particuliers comme collectivités. Ainsi, le Conseil général des Landes a débloqué, lors d'une session extraordinaire, un fonds de solidarité d'un montant de 5 millions d'euros pour les communes sinistrées. Ces crédits seront affectés en priorité aux établissements scolaires, au nettoyage et à la remise en état de l'habitat. De son côté, le Conseil Régional d'Aquitaine devrait provisionner 20 millions d'euros.

Par ailleurs, les entreprises qui rencontrent des difficultés suite à la tempête disposent d'un numéro de téléphone d’urgence leur permettant de signaler toute difficulté rencontrée. Il s'agit du 0 800 00 30 70. Ceci est un service commun pour la Chambre de Commerce et d'Industrie ainsi que pour la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes. D'ores et déjà les deux chambres consulaires ont mobilisé des fonds de solidarité d'un montant de 300 000 € (qui devrait prochainement être porté à 400 000 €), afin de couvrir -entre autres- les frais de location de groupes électrogènes, bâches, ainsi que les pertes de denrées périssables subies par les professionnels de l'alimentation.

L'avenir de la forêt après la tempête : le point de vue de Pierre Darmanté
 

Forêt Pierre Darmanté , Président de l'association des communes forestières landaises (ADCOFOR 40), évoque pour nous l'avenir de la forêt durement touchée par la tempête Klaus du 24 janvier dernier, l'occasion pour lui de réaffirmer son attachement à la forêt landaise et au statut de service public de l'ONF...

« Depuis 35 ans que je m’intéresse aux problèmes de politique forestière, j’ai constaté que la forêt n’occupe le devant de la scène médiatique que lorsqu’on s’apitoie sur son sort alors qu’elle brûle ou qu’elle est à terre...

 En savoir plus
 
L'Association des Maires tire le bilan de la tempête
 

Collaboration armée Pompiers Lors de l'épisode douloureux de la tempête Klaus, survenue au début de l'année 2009, les maires du département des Landes se sont naturellement tournés vers leur association afin de fédérer leurs actions, en particulier pour plaider le lourd dossier de l'indemnisation auprès des autorités. Guy Gaujacq, son directeur, fait le bilan des actions qui ont été menées par l'AML ...

 En savoir plus
Le Pays des Landes de Gascogne lance l’opération « D’arbres en arbres, redessinons notre paysage »
 

D'arbres en arbres, redessinons notre paysage Un an et demi après le passage de la tempête Klaus, les séquelles sont encore largement visibles, et pas seulement dans les exploitations forestières. Jardins de particuliers, airiaux mais aussi places et entrées des bourgs ont été défigurés. Pour restaurer l’identité paysagère, le Pays des Landes de Gascogne a initié le 6 juillet l’opération « d’arbres en arbres, redessinons notre paysage ». Sur les 128 communes du Pays et du Parc naturel, plus de 50 ont été impactées à plus de 40% et une vingtaine à plus de 60%.

 En savoir plus
Klaus : Interview croisée des maires de Heugas et Carcarès-Sainte-Croix
 

 

Appareil photo

Consultez le diaporama des dégâts sur Carcarès-Sainte-Croix après le passage de Klaus...

Klaus Quatre mois après la tempête Klaus qui a ravagé les Landes le 24 janvier dernier, nous vous proposons une « commune du mois » un peu exceptionnelle, avec un retour d’expérience sur la façon dont a été vécu et géré cet aléa climatique. Vous y trouverez les témoignages de deux maires de communes touchées : Carcarès-Sainte-Croix et Heugas, un éclairage sur le rôle joué par l’Association des Maires et enfin le point de vue de l’Association des communes forestières, qui évoque l’avenir de la forêt landaise...

Dans cette interview croisée, deux maires du département, Philippe Dubourg (Carcarès-Sainte-Croix) et Jean-Louis Ducamp (Heugas), reviennent sur cet épisode difficile pour leur commune, évoquent les difficultés rencontrées, et tirent des leçons de leur expérience...

 Lire l'interview croisée...
 

 
Infos légales > Plan du site >    
Avec le concours de : l'Agence Landaise pour l'Informatique, le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Landes, l'Agence Départementale d'Aide aux Collectivités Locales, L'Association des Maires des Landes, Le Conseil Régional d'Aquitaine.