lundi 20 janvier 2020    


Envoyer cette page par e-mail

Etat de catastrophe naturelle : un recours gracieux demandé
Rappelons que l'arrêté portant reconnaissance de l' état de catastrophe naturelle a été publié au Journal officiel du 29 janvier 2009. Pour consulter le texte, cliquez ici. A la suite de cette publication, Henri Emmanuelli, président du Conseil général des Landes, a décidé d’introduire un recours gracieux auprès du gouvernement afin d'amender le texte en vigueur. En effet le présent arrêté ne couvre que les dommages causés par les inondations, les coulées de boues et les dégâts consécutifs à la violence des vagues. Rappelons que d'ordinaire l'assurance « tempête » couvre les dommages liés au vent (consultez à ce propos notre article), mais il se trouve que le code des assurances prévoit que cette garantie est annulée quand le vent atteint ou dépasse 145 km/h en moyenne sur 10 minutes. S'il était appliqué à la lettre, cet article pourrait priver d’indemnisation les victimes ayant subit des dommages liés au vent dans le Sud-ouest...


Votre nom:*


Email du destinataire:*


Email de l'expéditeur:*


Vos commentaires sur cet article:

*Champs obligatoires





 
Infos légales > Plan du site >    
Avec le concours de : l'Agence Landaise pour l'Informatique, le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Landes, l'Agence Départementale d'Aide aux Collectivités Locales, L'Association des Maires des Landes, Le Conseil Régional d'Aquitaine.